Plan stratégique et convention de partenariat

Plan stratégique

La valeur et les paramètres d’un plan stratégique se trouvent dans sa capacité à fournir à une organisation une façon systématique de résoudre ses problèmes, y compris de prévoir les imprévus pour y faire face adéquatement. Pour la Commission scolaire Western Québec, un tel plan établit un processus et un cadre général pour la prise de décisions ayant trait aux résultats futurs, à la manière dont ces résultats seront réalisés et à la façon dont les progrès accomplis seront suivis et évalués. Certains efforts sont déployés au niveau des objectifs généraux et stratégiques à long terme tout en procurant un fondement pour les activités au niveau opérationnel à court terme. La décision opérationnelle la plus importante est la répartition des sommes prévues dans le cadre du budget. Le plan stratégique et le plan budgétaire opérationnel sont conçus de manière à créer un climat et une culture axés sur l’excellence – dans notre cas, celle de l’enseignement et de l’apprentissage. Le plan stratégique doit favoriser une réussite croissante d’année en année, afin d’établir un modèle de rendement évolutif. Ces principes fondamentaux s’appliquent à tous les intervenants et sont pris en compte par ces derniers.

Photo: École primaire Eardley
 
* Comme Western Québec est une commission scolaire anglophone, le reste de son plan stratégique n’est officiellement disponible qu’en anglais.

Convention de partenariat

La convention de partenariat intervenue entre le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur du Québec (MEES) et la Commission scolaire Western Québec est conforme aux dispositions de la Loi sur l’instruction publique de même qu’aux règlements applicables aux commissions scolaires. Elle permet de mettre en lien la responsabilité confiée au MEES de veiller à la qualité des services éducatifs dispensés par les commissions scolaires, ainsi qu’à la réussite des élèves en vue d’un rendement plus élevé de scolarisation et de qualification.

En vertu de l’article 209.1, préalablement à la signature de la convention de partenariat, la commission scolaire doit inclure dans son plan stratégique des dispositions et des objectifs qui tiennent compte :

  • des objectifs du plan stratégique instauré par le MEES ;
  • des autres dispositions, buts visés et objectifs mesurables déterminés par le MEES, conformément à l’article 459.2 selon la situation de la commission scolaire.

Objectif du partenariat

L’objectif de la convention de partenariat est de s’assurer que les mesures établies entre le MEES et la commission scolaire soient respectées, en vue de la mise en œuvre du plan stratégique de la commission scolaire.

L’article 459.3 stipule que le plan devrait porter notamment sur les éléments suivants :

  • les modalités de la contribution de la commission scolaire à l’atteinte des buts visés et des objectifs mesurables déterminés par le MEES ;
  • les moyens que la commission scolaire entend prendre pour s’assurer de l’atteinte des objectifs spécifiques qu’elle a établis dans son plan stratégique ;
  • les mécanismes de suivi et de reddition de comptes mis en place par la commission scolaire.